Stacks Image 15424

Biographie


Né à Genève en 1955 dans une famille musicienne, Alain Rieder étudie le violoncelle de six à vingt ans, onze ans en tout avec une pause au milieu.
Batteur autodidacte depuis l’adolescence, et passionné par cet instrument, il décide de cesser ses études de violoncelle pour se consacrer vraiment à la batterie. Alain est alors déjà un batteur respecté de la région, participe à de nombreux groupes et projets, travaille en studio, et est souvent sollicité pour enseigner.
Alain Rieder étudie ensuite à la Swiss Jazz School de Berne, avec Billy Brooks qui l’initie à l’usage d’un classique de l’étude de la batterie jazz, le Syncopation de Ted Reed. Alain commence alors à imaginer des dizaines de façons d’appliquer ces concepts à tous les styles, ce qui l’amènera notamment plus tard à écrire sa propre méthode de batterie.
En 1981, Alain part à Los Angeles pour étudier au Musicians Institute, avec Ralph Humphrey, Joe Porcaro, Joey Baron, Steve Houghton et Efrain Toro. Diplômé du Musicians Institute en 1982, il revient en Europe et continue ses activités de musicien et d’enseignant. Il s’installe en partie à Paris pour y faire des séances de studio, et participe à un groupe pop/rock français.
Alain passe ensuite par diverses phases de pratique personnelle et d'enseignement qui le conduisent à écrire la méthode de batterie "Time Manipulation". Publiée en 1993, elle est distribuée par Warner Bros. Music/IMP, et elle est notamment recommandée par des batteurs de classe internationale tels que Peter Erskine et Dave Weckl. En 1997, après avoir notamment écrit une critique enthousiaste de la méthode, Alain Gozzo de Batteur Magazine cite Time Manipulation dans sa "Bibliothèque idéale du batteur". A la suite de cela, Alain Rieder devient un collaborateur régulier de la rubrique pédagogique de ce magazine.
Ayant une soif d'apprendre et de partager, Alain compte de nombreuses expériences à son actif, dans les styles les plus divers : du rock au jazz; styles afro-cubains & brésiliens; musique classique et contemporaine.
Alain a notamment joué et/ou enregistré avec : Frank Gambale (Chick Corea Elektric Band) Montreux & Antibes Jazz Festivals, JazzIn Concert - DRS TV 1992, avec Jimmy Earl (Chick Corea Elektric Band II) et Tom Coster (Santana); le bassiste Harvie Swartz; Fritz Hauser [Perspectives Percussives - La Bâtie, Festival de Genève 1993]; Ruud Wiener ["The Go- Between"]; l'ensemble du Centre International de Percussions; Grafitti (Haakon Graf's Band w/Terje Gewelt); Quai des Brumes ["Le Baiser qui Tue", "Dommage qu'on soit Pacifiques" (CBS/Epic), concerts en 1ère partie Chris de Burgh - Paris/Zénith et autres]; Chris de Burgh (TV); Ronan Keating (TV); Robin Kenyatta; Zappa Special [musique de Frank Zappa]; Stryge; Angle; BlueBird & the Sky (Guy Maxwell); Paolo Bellinati; Handle With Care; Pascal Auberson; Alain Monney; Moncef Genoud; Olivier Rogg & Philippe Dragonetti (Dragorogg); Nicolas Hafner; Christie K; Diana Miranda; The Munch; JFM the Inguitarissable, Zep'n'G, African Sanctus, Melokaan, Krista Kellner, Bémol 13 (Diego Gadenz), Solid Ash, Nicolas Meier, Daniel Hunter Trio, WAM Blues Trio. Cinéma : figure un batteur de studio dans le film-culte « Mort un dimanche de pluie » de Joël Santoni (1986).

Time Manipulation sera bientôt disponible
dans une édition revue et améliorée

Téléchargez des extraits de Time Manipulation Drum Book
en vous abonnant à ma "newsletter"

télécharger (pdf & mp3s)
Alain Rieder - Biographie